Fibromyalgie auto-immune et alimentation saine?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



C’est quoi une maladie auto immune ?

Fibromyalgie auto-immune: quand l'alimentation peut guérir ?

Une maladie auto immune est causé par le dysfonctionnement du système immunitaire entrainant ce dernier à s’attaquer aux constituants normaux de l’organisme. C’est l’exemple du diabète du type 1, de la fibromyalgie.

Ces types de maladies sont plus fréquentes chez les femmes. Nous allons développer pourquoi la fibromyalgie est qualifiée d’auto immunité d’une part et quand l’alimentation peut guérir la fibromyalgie d’autre part.

La fibromyalgie, maladie d’auto immunité

L’idée selon laquelle la fibromyalgie est une maladie auto immune a fait l’objet de vives controverses au sein de la classe scientifique même si elle est définie comme hypersensibilité diffuse à la douleur en plus d’une allodynie généralisée.

Mais néanmoins, il y a un certain nombre d’arguments qui penchent en faveur d’une maladie auto immune.

Le premier argument porte sur le genre humain le plus touché, au moins 80 % des cas recensés sont des femmes jeunes ou d’âge moyen. Or, la femme est le genre favori des maladies auto immune.

Le deuxième argument concerne la présence de signes biologiques d’auto immunité qu’il faut analyser même s’ils ne sont pas trop probants. Comme signes biologiques, on a : les anticorps antinucléaires, anti polymères, antithyroïdiens, contre les protéines, …

Le troisième argument, les mécanismes de la fibromyalgie ont aussi des similitudes avec ceux des maladies auto immune. Celles-ci résultent d’une interaction entre des facteurs génétiques et des facteurs d’environnement.

Le quatrième et dernier argument, la fibromyalgie est une maladie auto immune qui se fonde sur l’histoire de la médecine.

Comment s’alimenter pour guérir la fibromyalgie auto-immune

Avoir une alimentation équilibrée est conseillée pour tout le monde sue vous souffres ou pas de fibromyalgie. Mais cela sera plus accentué si vous souffrez de cette maladie. Une alimentation saine est gage d’une bonne santé et d’un poids de santé stable.

Une alimentation énergétique

La fibromyalgie peut vous rendre épuisé et fatigué. Il faut manger les aliments qui vous donnent beaucoup d’énergie. Bien entendu, qu’il faut éviter les sucreries qui s’absorbent très vite.

Il faut mélanger des protéines ou des graisses associé à des glucides pour ralentir leur absorption. Il faut opter pour les aliments frais, entiers, riches en fibres et faibles en sucre comme : le haricot, l’avocat…

Une alimentation végétarienne

Des études ont analysé comment manger certains aliments impactant la fibromyalgie. En 2000, il a été démonté que manger un aliment végétarien, riche en antioxydant végétal, peut atténuer certains symptômes de la maladie.

Une étude aussi a prouvé que les personnes qui sont dans un régime essentiellement végétarien cru on peu de chance d’avoir des douleurs.

Il faut se priver des aliments qui vont déclencher les symptômes. Ceci dit nous allons parler de quelques aliments qu’il faut éviter pour mieux guérir lorsqu’on souffre de la fibromyalgie.

Les aliments à évincer

Il y a entre autres les aliments qui contiennent du gluten, les additifs alimentaires, les produits chimiques alimentaires, les excitotoxines

Les remèdes basés sur des plantes pour guérir la fibromyalgie (complémentaire)

Il est aussi conseillé d’essayer un remède à base de plantes et des compléments alimentaires pour réduire les symptômes de la fibromyalgie.


Lisez aussi:

Fibromyalgie: le yoga pour se soulager?

L’acupuncture pour vaincre la fibromyalgie chronique?