Quelles sont les causes de la fibromyalgie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La fibromyalgie est la deuxième affection la plus courante affectant vos os et vos muscles.

Pourtant, cette maladie est souvent mal diagnostiquée et mal compris. Ses symptômes classiques sont une douleur et une fatigue musculaire et articulaires généralisées.

quelles sont les causes de la fibromyalgie ?

Il n’y a pas de remède. Mais une combinaison de médicaments, d’exercice, de gestion de votre stress et de saines habitudes peut atténuer suffisamment vos symptômes pour que vous puissiez mener une vie normale et active.

Cette maladie peut entraîner une douleur généralisée, des insomnies et d’autres symptômes.

Les symptômes courant de la fibromyalgie

  • une douleur généralisée ainsi qu’une douleur et raideur de la mâchoire
  • une douleur et fatigue dans les muscles du visage et les tissus fibreux adjacents 
  • des articulations et muscles raides le matin 
  • des maux de tête ; des schémas de sommeil irréguliers 
  • on note également le syndrome du côlon irritable (IBS) avec des menstruations douloureuses 
  • des picotements et engourdissements dans les mains et les pieds avec le syndrome des jambes sans repos (SJSR) 
  • une sensibilité au froid ou à la chaleur 
  • des troubles de la mémoire et de la concentration, appelés « fibro-brouillard » et de la fatigue

Les symptômes peuvent apparaître à tout moment au cours de la vie d’une personne, mais ils sont le plus souvent signalés vers l’âge de 45 ans.

Fibromyalgie : les causes

La cause exacte de la fibromyalgie n’est pas claire.

 Cependant, la pensée actuelle dans le domaine de la rhumatologie suggère que la fibromyalgie est un problème avec le traitement central de la douleur dans le cerveau, où il peut y avoir une sensibilité accrue de la douleur à un déclencheur donné.

Il existe une gamme de facteurs de risque probables, notamment :

  • le fait d’être une femme 
  • vous souffrez d’une autre maladie douloureuse, comme l’arthrite ou une infection 
  • vous souffrez d’un trouble de l’humeur, comme l’anxiété ou la dépression 
  • vous avez été victime de violence physique ou émotionnelle ou souffrez de SSPT 
  • Vous vous entraînez rarement 
  • avoir été victime d’un événement physique ou émotionnel stressant et traumatisant, comme un accident de voiture ou être victime de blessures répétitives 
  • la polyarthrite rhumatoïde ou d’autres maladies auto-immunes, comme le lupus 
  • avoir problèmes du système nerveux central (SNC) 
  • la façon dont nos gènes régulent la façon dont nous traitons les stimuli douloureux

La fibromyalgie peut également être héréditaire. Les femmes qui ont un proche parent atteint de fibromyalgie ont un risque plus élevé d’en faire elles-mêmes l’expérience.

Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, de lupus ou d’arthrite vertébrale, connue sous le nom de spondylarthrite ankylosante, ont un risque plus élevé de développer une fibromyalgie, tout comme les patients atteints d’autres maladies rhumatismales.


Lisez aussi:

Médecine chinoise : quel remède contre la fibromyalgie ?

Quels sont les symptômes de la fibromyalgie ?