Fibromyalgie : les différents stades d’évolution

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La fibromyalgie est une maladie qui n’a ni début, ni fin ; ce n’est pas une maladie comparable à la grippe ou à d’autres affections classiques.

Fibromyalgie : les différents stades d'évolution

Bien que cette maladie ne soit pas progressive, on parle souvent de différents stades pour cette maladie chronique

Diagnostique de la maladie

Il est difficile d’être correctement diagnostiqué lorsqu’on souffre d’une maladie dont l’évolution n’est pas linéaire et dont les symptômes varient d’un individu à un autre !

C’est pourtant ce à quoi sont confrontées toutes les personnes atteintes de fibromyalgie.

L’évolution de la fibromyalgie

La fibromyalgie n’a ni début, ni fin ; ce n’est pas une maladie comparable à la grippe ou à d’autres affections classiques.

Souvent caractérisée par des douleurs musculaires et articulaires sur l’ensemble du corps, assorti d’un état de fatigue permanent, elle peut aussi revêtir d’autres formes telles que des troubles cognitifs mineurs, des troubles de l’humeur et d’autres symptômes plus aléatoires.

Les symptômes perdurent pendant des années, parfois même une vie entière. Les patients peuvent connaître des périodes où la douleur et la fatigue se font moins sentir, mais les symptômes ne disparaissent jamais entièrement.

Heureusement, la fibromyalgie n’est pas progressive et ne menace pas le pronostic vital. Par ailleurs elle ne provoque pas de dommages aux muscles, aux articulations ni aux organes comme d’autres troubles rhumatoïdes.

Fibromyalgie : les différents stades

Bien que la maladie de la  fibromyalgie ne soit pas progressive, on distingue trois grands stades pour cette maladie chronique.

Au stade 1, on ne remarque que des troubles qui affectent partiellement la vie des malades. Ces derniers sont alors aptes à mener une vie quasi normale.

Stade 2, les malades remarquent l’apparition de symptômes plus intenses qui affectent leur vie quotidienne et socio-professionnelle. À ce stade, un suivi spécifique doit être mis en place et l’arrêt des activités est souvent inévitable.

La fibromyalgie de stade 3, ou stade avancé, beaucoup plus rare, elle entraine de graves conséquences sur la vie quotidienne. En situation d’invalidité totale, les malades ont besoin d’assistance et de lourds traitements pluridisciplinaires.

Il n’y a pas de remède définitif pour la fibromyalgie, mais plus d’options de traitement et de critères diagnostiques plus clairs sont maintenant disponibles.

Les symptômes peuvent s’améliorer considérablement, tant que le patient suit son plan de traitement.

 


Lisez aussi:

Fibromyalgie et douleur aux jambes : pensez à la marche lente

La respiration abdominale pour gérer la fibromyalgie et la fatigue