Comment diminuer l’inflammation des intestins ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’inflammation de l’intestin, ou maladie de Crohn se caractérise par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif, liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif.

Comment diminuer l'inflammation des intestins ?

Pouvant survenir dans de nombreux cas, elle peut être aiguë ou chronique, et toucher différentes parties des intestins tout en ayant de nombreuses origines.

Qu’est-ce qu’une inflammation des intestins ?

L’inflammation des intestins est une réaction du système immunitaire au niveau de la paroi intestinale. Elle est provoquée par une hyperactivité du système immunitaire.

En fonction de son origine et de son évolution, elle peut être considérée comme :

  • Une inflammation aiguë des intestins, lorsqu’elle est soudaine et transitoire ;
  • Une maladie inflammatoire chronique des intestins, lorsque l’inflammation persiste.

Une inflammation des intestins peut être très localisée ou toucher plusieurs structures des intestins :

  • Intestin grêle : il fait suite à l’estomac et comprend trois structures : le duodénum, le jéjunum et l’iléon
  • Gros intestin : aussi nommé côlon, il fait suite à l’intestin grêle. La première partie du gros intestin correspond au cæcum, au niveau duquel est attaché l’appendice. Le côlon débouche sur le rectum.

Différents types d’inflammation intestinale

Une inflammation des intestins peut être très localisée. En fonction de la zone touchée au niveau des intestins, on peut notamment distinguer :

  • l’entérite, une inflammation de l’intestin grêle
  • la duodénite, une inflammation du duodénum
  • l’iléite, une inflammation de l’iléon
  • la jéjunite, une inflammation du jéjunum
  • la typhlite, une inflammation du cæcum
  • l’appendicite, qui est une inflammation de l’appendice
  • la colite, qui est une inflammation du côlon

Dans certains cas, l’inflammation peut affecter plusieurs régions de l’organisme en même temps. C’est notamment le cas de :

  • l’entérocolite, une inflammation de l’intestin grêle et du côlon
  • la gastro-entérite, une inflammation de l’estomac et de l’intestin grêle
  • la rectocolite hémorragique, aussi nommée colite ulcéreuse, maladie chronique inflammatoire des intestins qui touche plus spécifiquement le côlon et le rectum

Ces inflammations peuvent se manifester à tout âge. Il semblerait néanmoins qu’il y ait plus de cas de cette maladie chez les personnes âgées entre 20 et 40 ans.

Les causes de ce trouble

L’inflammation des intestins est souvent due à une infection. Celle-ci peut être d’origine virale, bactérienne ou parasitaire. C’est notamment le cas de la gastro-entérite, qui est généralement due à une infection d’origine virale.

Les causes des maladies inflammatoires chroniques des intestins sont quant à elles moins connues. Plusieurs paramètres pourraient être impliqués.

D’après les scientifiques « il existe une prédisposition génétique à certaines maladies chroniques des intestins telles que la rectocolite hémorragique ».

Notons aussi que ; des ensembles de facteurs de risques dont de mauvaises habitudes alimentaires, le tabagisme, la pollution et la consommation d’aliments contaminés exposent beaucoup plus à ses maladies.

Comment diminuer l’inflammation des intestins ?

Il est conseillé d’adopter un mode de vie sain et de meilleures habitudes alimentaires. Il faut

  • se mettre au thé vert et boire régulièrement des jus de fruits
  • consommer beaucoup de fruits et légumes (ça bloque la production d’hormones inflammatoires)
  • s’activer : 30 minutes d’activité physique par jour a un effet anti-inflammatoire
  • évacuer le stress : massage, yoga, méditation : ces activités diminuent les hormones de stress et l’inflammation chronique

Lisez aussi:

Brouillard mental: quel traitement naturel ?

Cure thermale : le remède pour soulager les douleurs ?